La Loi du rêveur

De Daniel Pennac, Editions Gallimard 2020

Il me titillait depuis sa sortie ! Addicte à Pennac, j’attendais cependant avant de céder, un peu comme on se réserve le plaisir de déguster un bon vin : on regarde sa couleur, on le tourne dans le verre, on pose son nez dessus, on avale une première gorgée… J’ai fait de même avec le dernier Pennac en le regardant avant de l’ouvrir puis en appréciant petit à petit les premiers chapitres, les incroyables péripéties du rêve dans lesquelles il nous emmène. Et puis, hop, je ne l’ai plus lâché jusqu’au point final.

 

Relire Luis Sepulveda

Tous les livres de cet auteur décédé récemment et auquel nous resterons fidèles.

Le vieux qui lisait des romans d’amour 

le monde du bout du monde entre autres

Ou les livres sur des animaux, chat mouette, escargot, baleine.

 

Survivante de Julie Guinand, édition d’Autre part

La fin du monde, on l’imagine mais quand elle se présente, devant nous, tout change, Il faut continuer, reconstruire, reprendre goût à a vie. En ce moment ce petit récit, écrit avant la pandémie, nous offre une belle représentation de l’effondrement et de la résilience en des moments où le monde s’écroule.

 

Un toit , de Bernard Utz, éditions d’Autre part

Ici aussi c’est la fin d’un monde pour cet homme qui a tout perdu et qui s’enfonce dans la nature pour y construire une maison provisoire. Etonnant et aussi de circonstances.

 

Si vous voulez réviser l’histoire vaudoise, un beau livre aux éditions Infolio

Histoire vaudoise, un survol de Corinne Chuard

Richement illustré, facile à consulter, un petit livre à garder dans votre bibliothèque.

 

Parole à des lecteurs de la Grange aux livres :

 

De Ferreyres, un lecteur propose :

Plutôt couler que flotter sans grâce

De Corinne Morel-Darleux Ed Libertalia 2019

Un petit livre à découvrir car il donne des pistes de réflexion face à l’effondrement qu’on nous prédit. Ecrit avant la pandémie, il est plein de références intéressantes

Passant par Bernard Moitessier, navigateur, Erri de Luca, et Romain Gary, l’auteure ouvre des chemins inattendus, originaux.

 

De Montricher une lectrice propose

Le cas Sneijder de Jean-Paul Dubois ,

Points seuil.2011.

Après le prix Goncourt pour son dernier roman, il est intéressant de découvrir les autres livres de cet auteur. Entre ironie et drame.

Paul le héros, victime d'un accident d'ascenseur voit sa vie basculer. Il se retrouve dans un face à face impitoyable avec lui-même,

Il se soumet à la tyrannie de sa seconde épouse et de leurs fils. Il ne parvient à imposer ni choix ni souhaits. En dernière partie du récit, une porte s'entrouvre.

 

De Prilly, une lectrice propose :

Ainsi parlait ma mère Rachid Benzine, Seuil 2020

L’auteur, originaire du Maroc, islamologue, a publié plusieurs essais sur l’Islam orientés sur le dialogue entre chrétiens et musulmans, publie son premier roman. Il raconte son enfance pauvre en Belgique, élevé par sa mère, avec ses 4 frères dont il est le cadet. Le portrait qu’il dresse de sa mère est très fort, très émouvant. Il évoque avec finesse plein des souvenirs tendres, drôles, deson enfance, élevé par une mère d’origine étrangère, illettrée…

et je vous propose aussi un livre :

Il est temps que je te dise, lettre à ma fille sur le racisme de 

Davis Chariandy, Zoé 2020

L’auteur est canadien né au Canada mais d’origine afro-asoatique. Il parle de ses diverses identités et combien il est difficile encore aujourd’hui, d’être noir dans un pays réputé pour sa tolérance. Une belle lettre sensible pour parler de l’histoire de ses parents, de son enfance et parler des différentes cultures, tout en regardant sa fille grandir.

 


Le temps peut-être de relire Ramuz

 

Les éditions Zoé ont réédité en poche :

La beauté sur la terre, 1927

Aline, 1904, 

Paris (note d’un vaudois), avec une préface de Pierre Assouline

En poche aussi chez Infolio ;La Grande peur dans la montagne, 1926

 

Le temps de marcher

Marcher, éloge des chemins et de la lenteur David Le Breton, Métailié poche 2012

 

Le temps de faire le tour du monde

Six ans à vélo autour du monde, Pascal Bärtschi. éditions Favre, 2019.

 

Le temps de lire de bons gros livres

Miroir de nos peines Pierre Lemaître Albin Michel 2020

La soustraction des possibles Joseph Incardona, Finitude 2020

 

Le temps des policiers, du suspens

Le fantômes de Reykjavik, le dernier Indridsason, toujours en Islande.

Ne pas laisser le temps à la nuit, premier roman de Sonia Molinari, une auteure genevoise qui vous emmène loin et suspens garanti !

 

Et pour les jeunes et moins jeunes en mémoire du dessinateur Albert Uderzo, relire 

Astérix en Bd. 

Papyrus ou l’odyssée d’Astérix

Et pour les petits

Une Bd 

Ana Ana, d’Alexis Dormal, le dessinateur de Pico Bogue

 

Le pays des autres 

Leila Slimani, Flammarion 2020, 

 

une saga familiale entre la France et le Maroc qui commence au sortir de la dernière guerre. Se lit d’un trait et défile comme un film.

 

La Suisse de travers

Daniel de Roulet, éditions Héros-Limite 2020

 

L’auteur a parcouru la Suisse en croix, des circuits de 2 à 3 jours de marche avec pour compagnie, un livre d’un auteur en lien avec la région parcourue, de Durrenmatt à Victor Hugo, de Jérémias Gotthelf à Agota Kristof,. Une trentaine de parcours à découvrir. Vivement recommandé en ce moment immobile.

 

Indian Creek 

Pete Fromm chez Gallmeister

 

Un hiver, dans les montagnes Rocheuses, en solitaire…

Deux autres livres du même auteur disponibles en poche

le nom des étoiles

mon désir le plus ardent

 

Le siècle D’Emma

 

Eric Burnand et Fanny Vaucher, éditions Antipodes

Une BD pour retracer un siècle d’histoire Suisse à travers une famille

 

Pour les ados

Le prince des nuages de Christophe Galfard 

 

Pocket jeunesse en 3 volumes

 

Le passe-miroir de Christelle Dabos

 

une série culte déjà  dans le mode fantastique chez Gallimard

En 4 volumes, les 3 premiers en poche.